GET

GREAT EST TEAM


    La psychologie au poker

    Partagez
    avatar
    T2L
    Admin
    Admin

    Messages : 319
    Inscription le : 09/09/2009

    La psychologie au poker

    Message par T2L le Lun 14 Sep - 22:44

    La psychologie au poker


    Vous ne pouvez pas jouer au poker en faisant abstraction de la psychologie. La vôtre et celle des autres... Demandez-vous: "Qui bluffe? Qui a du jeu? Et moi, dois-je bluffer ou non? Dans quelle situation?"...Donc voici quelques points importants sur lesquels vous pourrez vous appuyer et à partir desquels vous bâtirez votre propre expérience. Avec cette fiche méthodologique, vous apprendrez à faire preuve de la meilleure psychologie qui soit et vous saurez vous adapter à tous les types de joueurs de poker.

    Observez vos adversaires et faites preuve de psychologie
    Observez-les. Leur style de jeu d'abord. Au poker, comme dans la vie, vous adaptez votre comportement en fonction des personnes à qui vous avez affaire. Il y a bien des caractères différents mais ce qui vous intéresse ici, c'est la manière dont ils se manifestent. En réalité, chaque joueur adopte plus ou moins consciemment un style de jeu.
    Au poker, on peut jouer "large" ou "serré", "passif" ou "agressif". En fait, vous rencontrerez quatre types de joueurs, à vous de les identifier le mieux possible et le plus vite possible:


    * Le "large-passif": c'est le plus mauvais. Il joue "large" parce qu'il joue toutes les mains ou presque, sans discernement. En plus, il suit les mises et ne relance qu'une fois tous les 36 du mois. Lui, c'est le client idéal. Surtout ne suivez pas son exemple. Et si c'est un ami, conseillez-lui d'arrêter de jouer au poker!
    * Le "large-agressif": il est dans tous les coups et il relance très souvent. C'est un fou dangereux, un perdant à la longue. Mais il peut faire très mal s'il est en chance! Méfiez-vous de lui. N'entrez pas dans son jeu et attendez-le plutôt au coin du bois avec un jeu canon!
    * Le "serré-passif": celui-là, s'il entre dans un coup, il a toujours un gros jeu. Une main de premier choix. Donc méfiance. Mais d'un autre côté, il ne mise pas très fort. Il suit, il paye mais ne relance que quand il est sûr d'avoir le jeu gagnant. Sa stratégie de poker, si vous l'avez identifiée, est donc trop prévisible pour qu'elle vous nuise vraiment...
    * Le "serré-agressif": voilà le bon joueur! Le pro de la partie, très souvent. Il sélectionne rigoureusement ses mains de départ, pas tant par leur valeur absolue mais par leur valeur dans le contexte du coup. Son jugement est sûr. A côté de cela, il est agressif dans le sens où, quand il s'engage dans un coup, il n'hésite pas à prendre des risques et à miser gros. Cela ne veut pas dire qu'il ne bluffe jamais. Au contraire. Si la situation et les informations qu'il a recueillies lui font sentir une faiblesse chez le ou les adversaires, il sait frapper fort, même avec un jeu nul sur un flop terrifiant! Si vous croisez un joueur comme ça, fuyez sa table...Ou plutôt, jouez pas à sa table mais évitez les coups contre lui si vous pouvez et observez sa stratégie pour vous en inspirer...


    Votre profil et votre image
    Essayez de maîtriser vos émotions en toutes circonstances. A la fois pour garder votre lucidité, votre jugement; et d'autre part pour ne pas donner d'indications à vos adversaires. Oui, car si vous observez les autres, eux vous observent aussi!...

    Sans que vous sachiez pourquoi, vous allez avoir tendance au début à adopter un style de jeu qui correspond à votre personnalité, à votre caractère. C'est comme ça. Ce serait de toute façon une erreur que de chercher à aller contre vos tendances naturelles. L'essentiel est de bien vous connaître et de bien connaître la technique de poker. Alors vous pourrez vous remettre en question et vous améliorer...

    Avec le temps et l'expérience, vous apprendrez aussi à brouiller les pistes, à varier vos coups pour dérouter vos adversaires qui évidemment, comme vous le faites vous-même dans l'autre sens, cherchent à vous "lire"!

    Les "Tells"
    "Tell", comme de si nombreux termes du poker, est un mot anglais qu'on utilise souvent pour parler des indices que révèle le comportement d'un joueur à une table.... Pas seulement les mains qu'il joue mais son attitude pendant qu'il les joue. Pas seulement les situations où il mise ou le montant de ses mises mais le tempo des ses mises, ses gestes, ses mimiques pendant qu'il mise, ses réactions, ses émotions, ses tremblements, ses hésitations...Il y a mille choses qui méritent d'être prises en compte, qui complètent vos informations et vous aident dans votre jugement. Le tout est de bien interpréter ces informations, en sachant que les autres joueurs, se sachant observés, peuvent jouer la comédie. Car attention, la première chose à savoir est que tous les cinémas sont permis au Texas Hold'em! Ne vous laisser pas prendre!

    D'abord, quand vous jouez à une table, soyez toujours en alerte. Sur les coups que vous jouez, évidemment. Mais aussi sur ceux QUE VOUS NE JOUEZ PAS! Cela vous permettra d'établir des "fiches" sur vos adversaires, d'associer des émotions ou des tics avec les cartes qu'ils ont montré à la fin du coup. Quand la même émotion, le même tic se reproduira contre vous, vous aurez une indication précieuse car souvent ce comportement correspondra au même type de cartes ou du moins à la même force que celle qu'il a montrée précédemment.

    Voici quelques exemples pour vous donner une idée. Attention: ce n'est pas du 100% puisque justement les joueurs ont le droit de faire du cinéma. A vous de faire preuve de finesse pour interpréter un tell. Affaire d'expérience et d'instinct.

    * L'attitude générale: un joueur qui veut paraître fort est généralement faible. Et vice-versa. Celui qui se redresse sur sa chaise, vous regarde droit dans les yeux, veut vous intimider. Il a un jeu faible. Même chose s'il approche ostensiblement les mains de ses jetons alors que ce n'est pas à lui de parler. Il veut vous empêcher de miser! En revanche, si un bon joueur a l'air effondré ou semble un peu trop ostensiblement se désintéresser du coup, méfiance! Il a certainement une montagne!
    * Le visage: méfiez-vous des expressions très appuyées. Généralement, il faut les interpréter à l'inverse du message qu'elles semblent transmettre.
    * Le regard: celui qui vous fixe droit dans les yeux veut vous convaincre de jeter vos cartes. Payez-le! En revanche celui qui a des yeux de chien battu ou le regard fuyant a sûrement une main solide. Couchez-vous!
    * Les mains: les tells les plus fiables sont ceux qui concernent les mains des joueurs. Autant il est facile de composer des mines avec le visage, autant il est difficile de maîtriser ses mains. Un tremblement, un manque d'assurance dans la façon de miser ses jetons par rapport à ce que vous avez observé précédemment chez un joueur, sont la plupart du temps le signe d'un jeu faible chez lui.
    * La respiration. Si elle est rapide et saccadée, c'est que le joueur ne se sent pas à l'aise. Il est probablement en bluff! Si sa respiration est bloquée, même chose. C'est qu'il sait que vous l'observez et qu'il cherche à masquer sa gêne.
    * La parole. Au poker, il est tout à fait autorisé de parler pendant un coup. Parlez à votre adversaire comme il cherchera lui-même à vous faire parler. En tournoi, on voit souvent un joueur demander à celui qui le relance, combien il a misé (alors qu'il le sait parfaitement!)...Mais il cherche à apprécier un changement de timbre ou de volume. Une voix étranglée ou enrouée est la plupart du temps signe de bluff...

    Mais, répètons-le, on est ici sur un terrain très mouvant. Sur lequel on ne peut pas donner de règle absolue. Tout dépend du niveau du joueur que vous avez en face de vous, de son tempérament, de son niveau...et du vôtre. Un novice sera à interpréter au premier degré. Un bon joueur au deuxième degré, c'est-à-dire qu'il va chercher à être plus vicieux. Quant au champion, il vaut mieux renoncer à le lire!...

    Quant à vous, eh bien, il faut que vous fassiez attention à vos gestes, à vos mimiques, à vos paroles, etc...Si vous ne voulez pas que vos adversaires lisent en vous comme à livre ouvert! Le mieux est de rester impassible en toute circonstance. Si vous y arrivez, chapeau!

    Le bluff
    S'il ya bien un mot synonyme de poker, un mot que tout le monde connaît même sans avoir jamais joué au poker, c'est celui-là.... Eh bien, tout simplement parce qu'avant d'en parler vraiment, il fallait que vous connaissiez bien la technique du jeu. Parce que le bluff fait appel à toutes les notions du poker: la technique, la stratégie et la psychologie. Quand on parle de psychologie, c'est la vôtre et celle des autres. L'image que vous vous faites d'eux et celle qu'ils se font de vous!

    Pour bluffer, il faut donc commence par bien connaître ses gammes. Et puis il faut d'autres qualités, comme l'instinct et le courage. Et il faut savoir que toutes les positions, toutes les configurations techniques ne se prêtent pas au bluff. Surtout quand vous jouez contre des bons joueurs. A vos débuts, il vaut mieux ne bluffer que très rarement. Cela ne vous empêchera pas de gagner, bien au contraire. D'ailleurs même les champions ne bluffent pas sur chaque coup! C'est essentiellement la pratique du poker, l'expérience, la connaissance du jeu et des joueurs, qui vous apprendront quand et comment bluffer.

    Il faut en tout cas savoir qu'il est impossible de donner une recette toute faite pour le bluff. Ce serait justement...un bluff !


    _________________
    CLIC sur la bannière pour aller sur le Topic de la GET-Wam

      La date/heure actuelle est Jeu 14 Déc - 4:35